Temps de lecture : < 1 minute

Le départ, le piège du surrégime !

Une première course va entraîner beaucoup de questions, d’appréhension et de stress. Une fois dans l’aire de départ, la tension monte et le cardio aussi. Il n’est pas du tout impossible de voir son rythme cardiaque monter jusqu’à 140 bpm même sans courir !!!

Au moment du départ, c’est parfois une meute de + de 1000 traileurs et traileuses qui s’élance et souvent de nuit. Surtout partez à votre rythme et essayez dans la mesure du possible de ne pas vous laisser embarquer par la masse autour de vous, ou du moins pas trop longtemps. Souvent pour une première course, on espère juste finir. En partant bien trop vite vous risquez, au bout de 10 à 15 kilomètres de voir les crampes arriver très subitement. Et cette première expérience risquerait de se solder par un abandon à mi course !

N’oubliez pas que vous êtes là pour prendre du plaisir, engranger de l’expérience et avoir votre première médaille, et bien-sûr votre tee-shirt finisher !!!

Alors partez à votre rythme, et soyez finisher pour votre première course   !!!