1
Temps de lecture : < 1 minute

Planifier les durées d’entraînement et les phases de repos

Les coureurs de Trail ont trop souvent une vision stakhanoviste de l’entraînement. L’argument avancé étant que la compétition est longue et qu’il faut faire beaucoup de kilomètres. Mais les débutants vont être rassurés, les méthodes actuelles prônent des charges de travail moins conséquentes, notamment en volume (pour rappel la charge de travail est la combinaison de l’intensité de l’exercice, du volume de travail, de la fréquence et de la spécificité). Il existe en effet une croyance qu’il y aurait une relation étroite entre le volume d’entraînement et le niveau de performance, mais de nombreux travaux ont remis en question ces effets.

L’existence d’un seuil de volume optimal nous parait plus pertinent, car le repos fait également partie du processus d’entraînement.

Une programmation contrôlée de votre entraînement avec la plateforme PACE devrait vous permettre de réaliser la performance espérée.

Voici quelques préconisations :

– Effectuer une alternance de jours faciles et de jours plus difficiles dans votre entraînement de la semaine,
– Ne jamais cumuler 2 jours d’une séance difficile (séance intensive) à la suite,
– Privilégier les sorties longues ou en montagne le week-end si la semaine est chargée d’un point de vue socio-professionnel.

Lire la suite : Mon premier Trail partie IV

Eric Lacroix

Eric Lacroix

Coach exclusif pacetraining.run